En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 

logo-accueil.png


Pyrénées Atlantiques - Landes - Hautes Pyrénées - Gers

COMITÉ  DE BRIDGE
DE L'ADOUR

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Vie du Comité » Carnet
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 

Vie du Comité - Carnet


 56 membres
Connectés :
 + 

Martine REESS  


Martine REESS s’en est allée discrètement, emportée par un accident cardiaque.

martine.jpg

C’est une énorme page de notre livre du Comité de l’Adour que son décès nous oblige à tourner. Par sa personnalité, son indiscutable aura de bridgeuse, son tempérament qu’elle savait maîtriser mais qu’on sentait en elle, elle a su marquer le milieu des bridgeurs durant plusieurs décennies.

Les plus anciens se rappelleront la responsable des compétitions qu’elle fut durant les années 80-90, à une époque où l’informatique n’était pas encore là pour faciliter la lourde tâche d’organisation qui lui incombait et qu’elle assumait avec autant de professionnalisme que d’entrain. Edition papier des équipes, des poules de qualification, des résultats, envoi des documents à chaque club pour toutes les compétitions… « C’est sa vie » disait Jacques, et ceux qui ont connu son bureau envahi de classeurs et de documents divers s’en rendaient bien compte… Même ses magnifiques compagnons félins devaient s’adapter à la situation pour trouver leur place entre les différentes piles de ramettes de papiers de couleurs (chaque compétition avait une couleur spécifique).

Martine la bridgeuse ne passait pas non plus inaperçue et dans les années 2000, elle fut pendant plusieurs années notre seule représentante classée en Série Nationale. Sa présence à la table et son sens du jeu faisaient d’elle une redoutable joueuse à la carte, et elle aurait conservé plus longtemps sa place au sommet du classement si elle avait consenti quelques efforts pour suivre les évolutions apportées aux enchères modernes. Elle a toujours joué au meilleur niveau dans des équipes composées de préférence d’amis, car elle privilégiait la convivialité à la performance à tout prix. Elle a également eu le bonheur de se délecter des belles performances réalisées au niveau mondial par sa chère Vanessa d’abord, puis par son petit Arthur dont elle suivait attentivement la progression.

Nous n’oublierons pas non plus Martine la maîtresse de maison qui adorait réunir ses nombreux amis à Uzos à l’occasion de méchouis géants et qui accueillait aux beaux jours les amis bridgeurs de Vanessa, ce qui nous permettait de les croiser çà et là à l’occasion des tournois de l’été.

Le Comité adresse à toute sa famille et à Vanessa en particulier ses plus sincères condoléances.

Adieu Martine et merci pour tout.


Martine REESS s’en est allée discrètement, emportée par un accident cardiaque.

martine.jpg

C’est une énorme page de notre livre du Comité de l’Adour que son décès nous oblige à tourner. Par sa personnalité, son indiscutable aura de bridgeuse, son tempérament qu’elle savait maîtriser mais qu’on sentait en elle, elle a su marquer le milieu des bridgeurs durant plusieurs décennies.

Les plus anciens se rappelleront la responsable des compétitions qu’elle fut durant les années 80-90, à une époque où l’informatique n’était pas encore là pour faciliter la lourde tâche d’organisation qui lui incombait et qu’elle assumait avec autant de professionnalisme que d’entrain. Edition papier des équipes, des poules de qualification, des résultats, envoi des documents à chaque club pour toutes les compétitions… « C’est sa vie » disait Jacques, et ceux qui ont connu son bureau envahi de classeurs et de documents divers s’en rendaient bien compte… Même ses magnifiques compagnons félins devaient s’adapter à la situation pour trouver leur place entre les différentes piles de ramettes de papiers de couleurs (chaque compétition avait une couleur spécifique).

Martine la bridgeuse ne passait pas non plus inaperçue et dans les années 2000, elle fut pendant plusieurs années notre seule représentante classée en Série Nationale. Sa présence à la table et son sens du jeu faisaient d’elle une redoutable joueuse à la carte, et elle aurait conservé plus longtemps sa place au sommet du classement si elle avait consenti quelques efforts pour suivre les évolutions apportées aux enchères modernes. Elle a toujours joué au meilleur niveau dans des équipes composées de préférence d’amis, car elle privilégiait la convivialité à la performance à tout prix. Elle a également eu le bonheur de se délecter des belles performances réalisées au niveau mondial par sa chère Vanessa d’abord, puis par son petit Arthur dont elle suivait attentivement la progression.

Nous n’oublierons pas non plus Martine la maîtresse de maison qui adorait réunir ses nombreux amis à Uzos à l’occasion de méchouis géants et qui accueillait aux beaux jours les amis bridgeurs de Vanessa, ce qui nous permettait de les croiser çà et là à l’occasion des tournois de l’été.

Le Comité adresse à toute sa famille et à Vanessa en particulier ses plus sincères condoléances.

Adieu Martine et merci pour tout.

Fermer

Publié le 11/07/2020 13:23   |