En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 

logo-accueil.png


Pyrénées Atlantiques - Landes - Hautes Pyrénées - Gers

COMITÉ  DE BRIDGE
DE L'ADOUR

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Vie du Comité » Carnet
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 

Vie du Comité - Carnet


 56 membres
Connectés :
 + 

François WERBROUCK  

fw.jpg

François Werbrouck s’en est allé, emporté par la maladie qui s’est déclarée au printemps dernier.

Joueur talentueux à la tenue de table toujours élégante et irréprochable, François était unanimement reconnu et apprécié bien au-delà du cercle de ses amis bridgeurs. Sa rigueur et son charisme lui ont permis de réussir le dernier gros défi qu’il s’était fixé, à savoir fédérer les 5 clubs béarnais pour créer le Festival Pau/Béarn. La préparation qu’il a eu le temps de mettre en place avant d’être malade a été si efficace que l’équipe organisatrice n’a eu qu’à suivre les rails qu’il avait posés pour terminer le travail et mener à bien la 1ère édition malgré son absence physique lors des derniers mois.

Gageons que l’organisation du Festival saura perpétuer le souvenir de celui qui servait si bien notre jeu.

Adieu François

fw.jpg

François Werbrouck s’en est allé, emporté par la maladie qui s’est déclarée au printemps dernier.

Joueur talentueux à la tenue de table toujours élégante et irréprochable, François était unanimement reconnu et apprécié bien au-delà du cercle de ses amis bridgeurs. Sa rigueur et son charisme lui ont permis de réussir le dernier gros défi qu’il s’était fixé, à savoir fédérer les 5 clubs béarnais pour créer le Festival Pau/Béarn. La préparation qu’il a eu le temps de mettre en place avant d’être malade a été si efficace que l’équipe organisatrice n’a eu qu’à suivre les rails qu’il avait posés pour terminer le travail et mener à bien la 1ère édition malgré son absence physique lors des derniers mois.

Gageons que l’organisation du Festival saura perpétuer le souvenir de celui qui servait si bien notre jeu.

Adieu François

Fermer

Publié le 07/11/2017 08:26   |